Les fêtes de fin d’année approchent et c’est l’heure d’un petit bilan annuel. Interview de Pierre Coullery, Secrétaire général et Christian Leuba, Chef de projet RH à la CCT Santé 21.

Avez-vous enregistré de nouvelles soumissions en 2019?

PC : Il y a eu 5 nouvelles soumissions en 2019, essentiellement des structures EMS ou d’aide aux personnes âgées. Cela représente environ 200 nouveaux employé-e-s qui bénéficient des conditions de la CCT Santé 21. En janvier 2020, nous enregistrerons 10 nouvelles institutions. Nous les avons auditées cette année et elles nous rejoindront dans quelques semaines. Plus de 6’500 personnes seront ainsi soumises à la CCT dans le canton de Neuchâtel.

Comment se déroule une soumission à la CCT santé 21?

CL : Il y a d’abord un aspect purement administratif. Les demandeurs doivent nous faire parvenir leur autorisation d’exploiter, leur reconnaissance LaMal, leurs contrats de prestations avec l’État de Neuchâtel et leur inscription au registre du commerce. Ensuite, nous procédons à une première évaluation salariale pour que les institutions puissent estimer leurs charges. Enfin, la Commission paritaire examine le dossier et donne une pré-validation qui doit être confirmée in fine par les partenaires sociaux, lors d’une séance de la Commission faitière.

La CCT Santé 21 s’est montrée précurseur avec le dispositif anti-harcèlement. Comment fonctionne-t-il?

PC : En 2019, les 4 personnes de confiance ont géré environ 60 dossiers. Cela représente un peu moins de 1% par rapport à l’ensemble des bénéficiaires de la CCT. De manière plus générale nous insistons sur la prévention. Les directions et les cades de toutes les institutions doivent suivre une formation pour les sensibiliser à cette problématique et les amener à traiter les problèmes de harcèlements, de conflits professionnels ou de souffrance au travail le plus en amont possible.

CL : Les conflits qui sont rapidement pris au sérieux et font l’objet d’une discussion entre les protagonistes peuvent rapidement s’apaiser. C’est très important de détecter les problèmes et d’en parler.

La bourse aux emplois sur le site de la CCT connaît aussi un beau succès?

Oui, la bourse aux emplois, prévue par la CCT, fonctionne très bien. C’est devenu un lieu de recherche d’un emploi dans le domaine infirmier et médical en général. En effet, nous avons accepté d’ouvrir ce portail aussi au domaine médical. Il n’est pas rare de lire une offre d’emploi pour un médecin chef de clinique, par exemple . C’est réjouissant de constater que ce portail est devenu une référence de l’emploi dans le secteur de la santé .